Connaissez-vous l’Ardèche verte ?

Connaissez-vous l’Ardèche verte ?

Dimanche 30 juillet 2017

Matin :circuit commenté dans un des plus beaux départements de France.

Midi : Repas au restaurant  la Saccaratoise à Sécheras «Chez Sylvain»

Après-midi : Balade à Saint Romain d’Ay et visite commentée du site médiéval de Notre Dame d’Ay surplombant la rivière d’Ay. Le sanctuaire et ses remparts gallo romains enserrent le donjon, les vieux bâtiments du château d’Ay et la chapelle. Celle-ci abrite une vierge noire à l’enfant du XVIIe siècle en bois de chêne, classée monument historique.

RDV à 9h côté Vivier Merle – Gare Part Dieu – Café «Le Tramway».Participation : 75 € comprenant : le trajet en bus touristique, le repas au restaurant avec apéritif, vin et café, les visites commentées. Réservation avant le dimanche 23 juillet

Zoom sur : la vierge noire

Le culte de la vierge noire d’Ay est très ancien, et réellement attesté depuis le XIIe siècle. D’abord, une statue initiale aurait été rapportée de Syrie, peut-être par Odon de Tournon qui participa à la troisième croisade (1189-1192).

Elle serait alors plus ancienne que ses sœurs du Puy et de Fourvière. Elle avait le pouvoir de ramener à la vie les enfants morts sans baptême. Aucune description de cette statue n’est parvenue jusqu’à nous, et elle disparut au cours de l’incendie de 1570 pendant les guerres de religion.

Puis Claudine de la Tour de Turenne de Tournon, à la fin du XVIe siècle, fit tailler une nouvelle vierge, copie de la précédente au goût de l’époque : au pied de la statue figurent les armoiries de la famille de Tournon.

Elle est en bois de chêne, haute de 75 centimètres. La Vierge porte une robe aux plis blancs et un riche manteau doublé de bleu et bordé de dessins rouges. L’Enfant Jésus est tenu sur le genou gauche de sa mère et porte un globe dans sa main gauche et bénit les fidèles de la main droite. Les cheveux sont dorés alors que les visages et les mains sont noirs. Lors des pèlerinages et des cérémonies importantes, un large manteau blanc rehaussé de riches motifs dorés, recouvre les épaules des deux personnages, alors couronnés.

Elle fut déplacée de sa position initiale, dans le chœur de l’ancienne chapelle, vers l’autel principal situé dans le nouveau chœur.

La tradition populaire veut que chaque année, le 8 septembre, la vierge d’Ay reçoive la visite de ses deux puissantes sœurs du Puy et de Fourvière.