Les maisons suspendues de Pont-en-Royans

Les maisons suspendues de Pont-en-Royans

Dimanche 19 novembre 2017

Deux découvertes vous sont proposées :

Le village de pont- en- Royans, (38) situé à l’entrée des gorges de la Bourne, est reconnu comme l’un des bourgs les plus curieux du Dauphiné grâce à ses maisons suspendues aux façades colorées qui dominent la rivière. Il est inscrit aux titres des monuments historiques en 1944 et avait beaucoup impressionné Stendhal lors d’un voyage (voir plus bas).

L’abbaye Sainte-Marie de Léoncel est une abbaye cistercienne fondée en 1137, devenue église abbatiale et classée monument historique en 1840. Son style propose une transition entre l’art roman dépouillé et robuste du chœur et les élans pré-gothiques de la nef. Le clocher est de type alpin à deux étages. En 1790 l’abbatiale devient église paroissiale.

Informations  pratiques :

Lieu de rendez-vous : à 8 h  gare Part-Dieu – côté Vivier Merle – devant le café « le tramway » .

Matin : Visite guidée du village de Pont-en-Royans (38).

Midi: repas au restaurant.

Après-midi : Visite guidée de l’abbaye de Léoncel (26).

Participation : 75€ . Ce tarif comprend le trajet en bus touristique climatisé,  le repas au restaurant avec vin et café , les entrées des sites et les visites commentées.

 Réservation conseillée avant le :   10 novembre.

Pour vous inscrire, cliquez ici !

En 1838, Stendhal publie « mémoires d’un touriste » :

« En passant à Pont en Royans , ma route pour aller dans le Vercors, j’ai pris le temps de m’arrêter pour aller marcher le long de la Bourne sous les « maisons suspendues ».

La rue principale est étroite, les voitures à cheval s’y croisent avec difficulté. Les maisons sont petites, couvertes d’un toit fait de pierres blanches et adossées sur un rocher gris foncé tirant sur le rouge, rien de plus singulier. On voit à côté des fenêtres des petits seaux en bois suspendus à une chainette passant sur une poulie et avec ces petits seaux les habitants puisent dans la rivière l’eau dont ils ont besoin ».

Pont-en-Royans au XIXe siècle illustrée par Victor Cassien (1808 – 1893)

A propos de l’Abbaye de Léoncel :

Des moines de l’Abbaye de Bonnevaux sont à l’origine de sa fondation en 1137, à 900 m d’altitude dans un val du Vercors. Les cols donnant accès à la plaine de Valence, la proximité du col de la Bataille et du partage des eaux entre Isère et Drôme soulignent la qualité de la situation.

Commencée au milieu du XIIéme  siècle, consacrée en 1188, l’église fit en réalité l’objet de plusieurs campagnes enchaînées jusque vers 1230.

L’abbaye de Leoncel

Cliquez ici pour voir  le site de l’Abbaye..