Petite Cité, grande renommée…. : Châteldon (63)

Petite Cité, grande renommée…. : Châteldon (63)

Dimanche 4 novembre 2018

Au début de notre ère, les romains se sont très certainement implantés en Auvergne . Le toponyme « castellumdunun », à forte résonance gallo-romaine, peut le laisser supposer.

Un château médiéval a été construit entre le 12° et le 13° siècle.  Jusqu’en 1930, la ville s’est profondément transformée, c’est ce que nous découvrirons lors de notre balade. L’eau de source de Châteldon est connue dans le monde entier pour aider à la longévité….   A consommer sans modération !

Après un repas chaleureux au restaurant, nous visiterons la Maison des Grenadières (dans le 42).

Dès 1886,  des brodeuses sont formées afin de réaliser l’emblème de la gendarmerie et des pompiers : la grenade, pièces brodées au fil d’or. Ensuite elles ont travaillé pour les armées, l’aviation, la SNCF, les académiciens,  etc…C’est à partie des années 1980 que la fabrication s’est délocalisée au Pakistan. Il reste aujourd’hui  trois brodeuses qui travaillent pour la haute-couture. Visite pleine de richesses sur le savoir- faire dans  cette région du Haut-Forez.

Informations  pratiques :

Lieu de rendez-vous : à 8h30 place Bellecour -coté Saône devant le café « Le Bellecour »; .

Matin : visite commentée du château médiéval de Châteldon;

Midi: repas au restaurant ;

Après-midi : visite guidée de la Maison des Grenadières;

Participation : 85 € . Ce tarif comprend le trajet en bus touristique climatisé,  le repas au restaurant avec vin et café , les entrées des sites et les visites commentées.

 Réservation conseillée avant le :  28 octobre.

Pour vous inscrire, cliquez ici !

L’eau de Châteldon….

Selon la tradition, le premier personnage célèbre à connaître les bienfaits de l’eau de Châteldon fut le roi Louis XIV en personne, sur les conseils de son premier médecin. Faisant l’éloge des propriétés de cette eau, en particulier de sa teneur en sodium et en calcium le praticien aurait affirmé au monarque vers l’an de grâce 1650 : « Les eaux de Châteldon guériront Votre Majesté quelquefois, La soulageront souvent et La consoleront toujours. » Transportées à dos de mulet depuis l’Auvergne les bonbonnes de Châteldon auraient donc eu l’honneur de parvenir directement à la table du roi à Versailles.