Château de Vizille : héritage historique et culturel

Château de Vizille : héritage historique et culturel

Dimanche 10 février 2019

Au fil des décennies ce site, qui fut le berceau de la Révolution Française, puis une résidence des présidents des IIIe et IVe Républiques, s’est transformé en un espace de culture.

L’attrait du domaine réside dans la complémentarité de son magnifique parc, du château lui-même, et du musée. Le connétable de Lesdiguières y a beaucoup contribué.

Le musée propose un éveil critique du regard et une vision en perspective des arts et de l’histoire.

Informations  pratiques :

Lieu de rendez-vous : à  10h00 place Bellecour -coté Saône devant le café « Le Bellecour »; .

Midi: repas au restaurant;

Après-midi : visite guidée du Château de Vizille (38);

Participation : 85 € . Ce tarif comprend le trajet en bus touristique climatisé,  le repas au restaurant avec vin et café , les entrées des sites et les visites commentées.

 Réservation conseillée avant le :  4 février .

Pour vous inscrire, cliquez ici 


Le 21 juillet 1788, 491 représentants des Trois Ordres du Dauphiné (50 prêtres, 165 nobles et 276 représentants du Tiers Etat parmi lesquels Mounier et Barnave) se réunissent au Château de Vizille dans la salle du Jeu de Paume sur invitation de Claude Perier . Ils demandent  la convocation des Etats généraux du royaume. La France entre alors dans le processus révolutionnaire quand les députés du Tiers prêtent à Versailles le «Serment du Jeu de paume» jurant de ne pas se séparer avant d’avoir voté une constitution.

Le retentissement de l’Assemblée du 21 juillet 1788 est immense . D’abord parce qu’elle affirme clairement et pour la première fois la volonté de mettre en échec le pouvoir royal. Ensuite, parce que dépassant le cadre d’une province, elle lance un appel à la nation toute entière pour définir par la voie des Etats Généraux, un nouvel ordre politique. Vaste mouvement qui aboutira aux bouleversements de l’été 1789 et à la chute de la monarchie absolue.