Edouard LALO(1823/1892)

Edouard LALO(1823/1892)

De nos jours le nom de LALO semble devoiir survivre grâce à sa « symphonie Espagnole ». Cette admirable fresque a rejeté dans l’ombre toutes ses autres partitions, telle que : Rhapsodie Norvégienne – Concerto russe – le ballet de Namouna ou l’opéra le Roy d’Ys. Très tôt il a dû se battre pour imposer à sa famille son destin musical et ne rencontre le succès qu’à l’âge de 50 ans. Ensuite dégustation de pâtisseries et boissons.