Du Vivarais à Versailles entre 1723 et 1740

Du Vivarais à Versailles entre 1723 et 1740

Dimanche 3 décembre 2017

Visite du château de la Rivoire et de ses recoins insolites…

Vous aurez un véritable coup de cœur en visitant le Château de la Rivoire. Construit entre 1728 et 1740, embelli entre 1750 et 1760, ce château oscille entre deux mondes : celui des bastides aixoises et celui des « folies » que l’on trouve proche de Paris. Il reflète les goûts et l’histoire d’une famille ayant vécu plusieurs décennies en pays ardéchois puis partagé son temps entre la vallée de la Cance et Versailles.

 

Resté toujours habité et propriété privée, le château a été conçu comme une résidence de plaisance au cœur d’une exploitation agricole. Il s’y dégage la sensation vive d’y respirer encore l’air du XVIIIème siècle et d’un certain art de vivre. Protégé par la législation sur les monuments historiques, la propriété est aussi le témoignage de l’ingéniosité des artisans de la région qui l’ont créé.

Informations  pratiques :

Lieu de rendez-vous : à 9h  gare Part-Dieu – côté Vivier Merle – devant le café « le tramway » .

Matin : Visite guidée du château de la Rivoire.

Midi: repas au restaurant.

Après-midi : Visite guidée surprise à travers le XXe siècle.

Participation : 75€ . Ce tarif comprend le trajet en bus touristique climatisé,  le repas au restaurant avec vin et café , les entrées des sites et les visites commentées.

 Réservation conseillée avant :  le 26 novembre.

Je m’inscris ici pour cette sortie

Pour en savoir un peu plus…

Le château de la Rivoire, d’un dessin sobre et élégant, a été conçu pour vivre en osmose avec l’extérieur, réaménagé à son tour: sauvage et encaissé, presque théâtral, côté nord, où s’entend toute l’année une cascade alimentée par le ruisseau du Malbuisson; dégagé et ordonné vers le Midi, où le relief environnant dessine un majestueux amphithéâtre naturel. A l’opposé du vieux château fortifié, construit au XIIème siècle, qu’il a remplacé, le château offre de grandes pièces et de grands volumes intérieurs (grande entrée, corridor du premier étage) qui font entrer généreusement la lumière. De la grande salle de compagnie du côté du Midi, on a vue aussi bien sur la cascade au nord que sur la grande terrasse qui surplombe l’orangerie et un jardin régulier.  » Maison de plaisance », le château de la Rivoire avait aussi une vocation économique. Il était à l’avant garde des techniques agricoles, notamment pour l’irrigation. Le réseau de canalisations et les vastes granges en portent témoignage.

                      

 

 

Ces châteaux qui ont traversé les siècles jusqu’à nous…L’Ardèche en regorge : elle est riche d’une multitude de châteaux éparpillés sur son territoire, témoignant de l’histoire mouvementée de la période médiévale à la renaissance. Certains sont particulièrement bien préservés et parfois même classés « monuments historiques » ; d’autres ont été longuement restaurés ou sont en cours de restauration, quelquefois depuis plus de 30 ans tel le château de Ventadour:

Certains malheureusement ne sont plus que des ruines mais laissent parfois encore deviner quelques vestiges de leur splendeur d’autrefois.

On trouve même plusieurs châteaux à vendre ou à louer…

Proverbe yougoslave : « celui qui n’a jamais vu de château, admire une porcherie ».