La Haute-Loire va vous surprendre…

La Haute-Loire va vous surprendre…

Dimanche 30 septembre 2018

D’abord, une visite guidée du Musée des croyances à Monastier-sur-Gazeille.

Des  récits fantastiques sur les croyances ancestrales du monde rural du Velay vous seront présentés.

Patrice Rey a modelé et peint 200 personnages répartis dans des dioramas à la fois traditionnels et fantastiques. Le musée vous propose un inventaire des secrets de grand-mères au quotidien. Le tout dans une ambiance mystérieuse. L’important n’est pas d’y croire, mais de raconter…

Puis, après un repas convivial au restaurant, nous visiterons la magnifique église Abbatiale du XIème siècle. Son architecture est essentiellement romane et comporte des éléments gothiques.

Vous pourrez y découvrir le « Trésor » de l’abbatiale :

L’église abbatiale du Monastier-sur-Gazeille n’a malheureusement pas pu éviter les pillages . Malgré tout, un certain nombre de pièces précieuses, très rares , ont pu être rassemblées et constituent le « Trésor » de l’abbatiale.

Il est notamment constitué du buste de saint Théofrède datant du XIème siècle. Ce précieux reliquaire est en chêne, recouvert de plaques d’argent.

Autres pièces extrêmement rares, deux étoffes de soie, dont l’une particulièrement bien conservée avec ses couleurs vives. Elles furent rapportées d’Orient lors des Croisades.

De même, six tableaux peints sur chêne constituent ce trésor. Parmi ces six peintures ressort La piéta de Vital Erailh (fin du XVème siècle), la Vierge tient le Christ mort sur ses genoux en présence de saint Jean et des trois saintes femmes du Calvaire. Chacun de ces personnages exprime avec délicatesse, selon sa physionomie et son attitude propre, la tendresse et la douleur. L’abbé Vital Erailh, à genoux, prie impassiblement. Deux autres personnages représentent les autorités locales.

Vous pourrez aussi admirer la statue de le « La Vierge et l’Enfant » en bois polychrome du XVIIème siècle, et d’autres pièces intéressantes qui viennent enrichir ce « trésor ».

Pour terminer en beauté, vous serez surpris par la vieille école unique en Europe dont vous découvrirez l’originalité.

Informations  pratiques :

Lieu de rendez-vous : à 8h30 -Place bellecour – coté Saône – devant le café « Le Bellecour « ;

Matin : visite guidée du Musée des croyances à Monastier-sur-Gazeille (43) ;

Midi:  repas au restaurant .

Après-midi :  visite guidée de l’abbatiale et de la vieille école;

Participation : 85 € . Ce tarif comprend le trajet en bus touristique climatisé,  le repas au restaurant avec vin et café , les entrées des sites et les visites commentées.

 Réservation conseillée avant le :   23 septembre.

Pour vous inscrire, cliquez ici !

Photo issue du site : http://www.le-monastier-sur-gazeille.net/

 

« On raconte ainsi dans le Velay comment le bon Dieu créa les puces.
Un jour, il se promenait, avec saint Pierre, dans les gorges de la Loire ; ils devisaient tout en marchant, du ménage, du monde et des difficultés de le bien diriger. Tout à coup, à un détour de l’eau, saint Pierre montra au bon Dieu une femme en haillons couchée sur le sable, au soleil ; elle était jeune encore, mais ses traits reflétaient l’ennui le plus profond.
Le bon Dieu à qui rien n’est caché, vit bien tout de suite que cette femme s’ennuyait de son oisiveté.
Comme il est souverainement bon, il tira de sa grande poche une poignée de puces, qu’il jeta sur la jeune femme en lui disant : « Femme, l’oisiveté est la mère de tous les vices ; voilà de quoi t’occuper. » 
Et depuis ce jour, les femmes ont des puces et lorsqu’elles n’ont rien de mieux à faire, elles se divertissent à les chercher. »
D’après Ulysse Rouchon , Contes et Légendes de la Haute-Loire – Crépin-Leblond éditeur à Moulins (1947)