Les charmes de la Drôme

Dimanche 5 décembre 2021 :

Le matin, nous visiterons des hôtels particuliers à Valence , construits par  de hauts fonctionnaires ou d’importants commerçants enrichis.  Nous pourrons en admirer les cours, les escaliers, et l’architecture générale dont les fenêtres et les portes à meneaux sont en général de style Flamboyant ou Renaissance.

Après un repas au restaurant, nous découvrirons la Collégiale Saint-Barnard.

La première église a été édifiée en 837 par Barnard, archevêque de Vienne.  La partie inférieure de la nef est romane et la partie supérieure est gothique. A l’architecture du 11° siècle, elle est classée aux monuments historiques. Les peintures murales sont du 14° siècle,  d’inspiration méditerranéenne. Elle abrite un joyaux du 16° siècle : une tenture en 9 broderies du Mystère de la Passion du Christ.

Informations  pratiques :

Le Pass sanitaire est obligatoire pour accéder aux restaurants et aux sites visités, ne l’oubliez pas !

Lieu de rendez-vous : à 8h30 place Bellecour -coté Saône

Matin: visite guidée des hôtels particuliers;

Midi: repas au restaurant;

Après-midi : visite guidée de la collégiale Saint-Barnard;

Participation : 95€ . Ce tarif comprend le trajet en bus touristique climatisé,  le repas au restaurant avec vin et café , les entrées des sites et les visites commentées.

 Réservation conseillée avant le : 1er décembre.

Pour vous inscrire, cliquez ici !

 

Pour en savoir plus ….

                                                                   La Tenture du Mystère de la Passion du Christ

Constituée de neuf pièces, cette tenture brodée est présentée dans la chapelle du saint sacrement de la collégiale Saint-Barnard à Romans. Composée d’une toile de lin sur laquelle les personnages et les motifs du décor ont été peints puis brodés en fils de laine et de soie, rehaussée de fils d’or, elle daterait du 16e siècle. Les neuf panneaux qui décrivent « les mystères douloureux et glorieux, du jardin des Oliviers à la Résurrection » se lisent de gauche à droite. Ils ont été légués en 1701 au chapitre de Saint-Barnard par Charles de Lionne, abbé de Leissens.
Cet ensemble a été restauré dans les années 1980.

Source : carte patrimoine . ladrome.fr

close